LIVRE TROISIÈME - DE LA STRATÉGIE EN GÉNÉRAL. La nature même des relations entre les Etats fait qu’elle intervient souvent plus tard, ou qu’elle se renforce pour rétablir l’équilibre perdu. Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Carl von Clausewitz. En d’autres termes : elle mène plus ou moins vite à l’objectif, mais elle dure toujours assez longtemps pour qu’on puisse exercer une influence sur son déroulement, pour qu’on puisse lui imprimer telle ou telle direction, bref, pour rester soumise à la volonté d’une intelligence conductrice. Nous ne devons jamais oublier à ce propos qu’il ne s’agit pas de la progression de l’un ou de l’autre des deux adversaires, mais de la progression de l’acte militaire dans sa totalité. Livre : Livre De la guerre. Il va de soi que cela aussi doit largement modérer la violence de la tension et l’intensité de l’effort. Chapitre 11 - Rassemblement des forces dans l'espace. Image fixe : sans médiation. Avant Carl von Clausewitz, la … Peut-il en être ainsi dans la réalité ? Sujet Ce qui demeure propre à la guerre relève purement de la nature singulière de ses moyens. Puisque nous considérons que la guerre procède d’une fin politique, il est donc naturel que ce premier mobile qui lui donna naissance demeure aussi dans sa conduite la considération première et suprême. 23. On a donc ici recours à un principe de polarité. Tout le chatoiement de la fortune qui la pare, toutes les vibrations des passions, du courage, de l’imagination, de l’enthousiasme qui l’habitent ne sont que des particularités de ce moyen. Épouvante L’Etat vaincu n’y voit souvent au contraire qu’un mal momentané, auquel les relations politiques ultérieures pourront trouver un remède. La politique traversera donc l’acte militaire tout entier et exercera sur lui une influence constante, pour autant que le permette la nature des forces explosives qui s’y déchaînent. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction . Il faut alors en choisir un qui lui soit équivalent et puisse la remplacer lors des négociations de (31) paix. Chapitre 3 - Rapports mutuels de l'attaque et de la défense dans la stratégie. Chapitre 5 - Définitions plus précises de l'objectif militaire : terrasser l'ennemi (suite). Ce dont chacun des adversaires se dispense par faiblesse, cela qu’elle que soit la nature, devient pour l’autre un motif véritable et objectif de modération. Ainsi exalté, le courage prend son essor, et le risque et le danger deviennent l’élément dans lequel il se jette, comme le nageur courageux dans le courant. Everyday low prices and free delivery on eligible orders. Fable (jeunesse) Chapitre 17 - Sur le caractère de la guerre moderne. Il fut rédigé entre 1818 et 1830, après les profondes mutations générées par les guerres napoléoniennes. Si les guerres des peuples cultivés sont bien moins cruelles et destructrices que celles des peuples incultes, cela tient à la situation sociale de ces Etats, aussi bien entre eux que chacun d’entre eux. Témoignage (jeunesse) Mais  la guerre  n’est pas un passe-temps, ni une simple soif de risque et de victoire, ni l’œuvre d’un enthousiasme déchaîné ; elle est un moyen sérieux au service d’une fin sérieuse. Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire. Contrairement à d’autres grands hommes de guerre, Napoléon n’a jamais écrit d’ouvrage suivi sur l’art de la guerre, bien qu’il en ait eu le dessein, ni tiré de son expérience un livre global de réflexions. - Paris : éditions de Minuit, 1988 - (Arguments) 1988. Nous voyons donc en premier lieu qu’en toutes circonstances nous devons penser la guerre non comme une réalité autonome, mais comme un instrument politique. Si la guerre n’en procède pas, elle y ramène pourtant plus ou moins. S’il n’existait qu’une seule forme de guerre, à savoir assaillir l’adversaire, sans qu’il y ait par conséquent de défense, ou en d’autres termes, si l’attaque ne se distinguait simplement de la défense que par le motif positif qu’elle possède et dont l’autre est privée, la nature du combat reviendrait encore toujours au même : dans cette lutte, chaque avantage de l’un équivaudrait pour l’autre à un désavantage de même ampleur,  et une polarité existerait. On pourrait cependant toujours dire que les deux parties seraient obligées de faire la paix si aucun changement prévisible ne devait modifier cet équilibre. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, " De la guerre " doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. LIVRE DEUXIEME - SUR LA THÉORIE DE LA GUERRE. Nous avons choisi le dernier de ces deux éléments comme caractéristique de notre définition car il est le plus général. Cependant, l’activité militaire se divise en deux formes : l’attaque et la défense, qui sont, comme nous le prouverons objectivement plus loin, très différentes et de force inégale. Par conséquent, la théorie ne doit pas établir de lois qui ne donnent libre cours à tous les degrés et à toutes les métamorphoses de ces vertus guerrières les plus nécessaires et les plus nobles. Si l’objectif de l’acte militaire est un équivalent de la fin politique, l’importance de l’acte décroît en général avec celle de la fin, et à la vérité d’autant plus que cette fin prédomine. La loi dynamique de la guerre. À la découverte des explorateurs. Read this book using Google Play Books app on your PC, android, iOS devices. Entretien 9. 18. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. « La manœuvre de la Méhaigne (guerre de Succession d’Autriche), chef d’œuvre du style indirect, dans le cadre du débat sur la petite guerre au xviii e siècle » (texte intégral) ==> Concerne au ssi l … Introduction de Pierre Naville. Document établi par Bernard Martial (professeur de lettres en CPGE) ... Sur la nature de la guerre (2 e partie, p. 48 à 79) Chapitre 2. (45). Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. Chapitre 5 - De l'effort physique dans la guerre. Chapitre 4 - Les principales forces morales. De la guerre (en allemand : Vom Kriege) est un traité de stratégie militaire écrit par le général prussien Carl von Clausewitz. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, " _De la guerre_ " doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à Si A a intérêt à attaquer son adversaire non pas maintenant, mais dans quatre semaines, alors B  a intérêt à subir son attaque maintenant et non dans quatre semaines. Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Carl von Clausewitz. Traduction intégrale par Denise Naville. Elle expose les principes généraux de sa théorie militaire et en explique avec précision les concepts-clés. Chapitre 16 - Sur la suspension de l'acte militaire. Le territoire avec sa superficie et sa population, est non seulement la source de toutes les forces armées proprement dites, mais il fait aussi en lui-même partie intégrante des facteurs agissant sur la guerre ; ne serait-ce que parce qu’il compte au nombre des théâtres d’opérations ou qu’il exerce sur eux une influence sensible. Ouvrages de Clausewitz Clausewitz Charles de, De la guerre, traduction du major d’artillerie Jean Baptiste Charles François Neuens, J. Corréard, Paris, 1849-1851. Si l’un a intérêt à agir, l’autre doit avoir intérêt à attendre. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. Chapitre 8 - Objectif limité. Carl Von Clausewitz, De La Guerre. D’où cette nouvelle surenchère mutuelle qui, en pure théorie, doit ici encore porter l’effort jusqu’aux extrêmes. Récit de voyage Biographie (41). "De la guerre" (Vom Kriege),est l'ouvrage majeur du général prussien Carl von Clausewitz (1780-1831). La guerre est un acte de violence engagé pour contraindre l’adversaire à se soumettre à notre volonté. La violence, c’est-à-dire la violence physique (car il n’en existe pas de morale en dehors des notions d’Etat et de loi), est donc le moyen. Il fut rédigé entre 1818 et 1830, après les profondes mutations générées par les guerres napoléoniennes. Tableau des oeuvres, 5e partie. Chapitre 12 - Union des forces dans le temps. Ces trois tendances, qui apparaissent comme autant de systèmes de lois différents, sont profondément enracinées dans la nature du sujet tout en étant de grandeur variable. Puisque l’utilisation de la violence physique dans toute son ampleur n’exclut en aucune manière la coopération de l’intelligence, celui qui se sert de cette violence avec brutalité, sans épargner le sang, l’emportera forcément sur l’adversaire qui n’agit pas de même. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. La théorie doit prendre en compte l’humain, et donner aussi leur place au courage, à la hardiesse, et même à la témérité. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. Pour affronter la violence, la violence s’arme des inventions des arts et des sciences. Module éducatif. Récit Car une issue défavorable est toujours un (28) désavantage auquel personne ne s’exposera intentionnellement ; et parce que la première décision, même si elle ne demeure pas la seule, aura d’autant plus d’influence sur les suivantes qu’elle aura été grande. Il n’y a pas de pire position pour un belligérant que de se trouver dans l’incapacité complète de se défendre. Nous verrons qu’elle permet par conséquent de rétablir l’équilibre des forces, cet équilibre que l’exécution très violente de la première décision avait considérablement bouleversé. Tous les actes militaires qui pourraient suivre feraient substantiellement partie du premier et ne constitueraient en fait que sa prolongation. Chapitre 5 - La vertu martiale de l'armée. 20. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. Plus les motifs de guerre sont grandioses et puissants, plus ils embrassent l’existence entière des peuples, plus la tension qui précède la guerre est violente, alors plus la guerre se rapprochera de sa forme abstraite, plus il s’agira de terrasser l’ennemi, plus l’objectif militaire et la fin politique coïncideront ; la guerre enfin semblera d’autant plus purement militaire et d’autant moins politique. Tous les livres On comprend aisément que le résultat peut être tout autre selon que ces masses présentent des principes de renforcement ou d’affaiblissement de l’action. Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés. La possibilité d’une cessation introduit une nouvelle modération dans l’acte militaire, car elle le dilue en quelque sorte dans le temps, elle ralentit la marche du danger et elle multiplie les moyens de rétablir un équilibre perdu. Cette édition abrégée propose une traduction claire et rigoureuse de ce classique de la guerre moderne. Une table des matières dynamique permet d'accéder directement aux diffé… L’invention de la poudre, le développement continu des armes à feu montrent suffisamment qu’en progressant la civilisation n’a absolument pas entravé ou détourné la tendance sur laquelle repose le concept de la guerre, celle d’anéantir l’ennemi. Guide de voyage Mais on présuppose ici aussi qu’on a toujours tenu compte de la particularité de chacun des Etats impliqués dans l’action. Elle leur a appris un emploi de la violence plus efficace que cette manifestation sauvage de l’instinct. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé Date Published : 2019-03-14 Status : AVAILABLE Deuxième particularité : la réaction vivante. Mais la fin politique n’est pas pour autant un législateur despotique, elle doit s’adapter à la nature de son moyen. Car il peut se révéler préférable de combattre défensivement dans ce futur défavorable, plutôt que de livrer maintenant une bataille offensive ou de conclure la paix. Il ne lui faut alors plus qu’un seul élément pour devenir un jeu, et cet élément ne fait assurément pas défaut : c’est le hasard. Ed. Chapitre 4 - Force décroissante de l'attaque. Nous comptons envisager les différents éléments de notre sujet, puis ses diverses parties ou membres, et enfin l’ensemble dans sa cohésion interne. Par quel moyen cette tâche difficile peut être accomplie au mieux, nous l’examinerons dans le livre consacré à la théorie de la guerre. Sa propagation n’est pas l’œuvre d’un instant. Les Acadiens. Théâtre (jeunesse) Aussi longtemps qu’elles restent en armes, c’est-à-dire tant qu’elles ne concluent pas la paix, ce principe existe. Tout le reste, une fois encore, échoirait à l’abstraction. Ainsi en certains cas décide-t-elle de tout presque à elle seule. La guerre  n’éclate pas subitement. ), [2] La guerre de mines reposait sur un système complexe de constructions de galeries souterraines, orientées dans des directions très précises pour détruire un ouvrage au moyen d’explosifs placé à leur extrémité. Champ "De la guerre" (Vom Kriege),est l'ouvrage majeur du général prussien Carl von Clausewitz (1780-1831). Mais l’adversaire fait de même. Les préparatifs de l’adversaire seraient donc, pour autant que nous les connaissions, la seule indication que le monde réel nous fournirait pour proportionner nos efforts. 10 Chapitre 1 • Thucydide, La guerre du Péloponnèse, vers -400 Si Thucydide n’échoue pas complètement dans son commandement, il ne peut empêcher la prise de la ville d’Amphipolis par les Spartiates de Brasidas. Jusqu'où doit aller l'analyse des moyens. C'est alors que les fins politiques réapparaissent. Règlement pour une société de plaisir - Ebook written by Nicolas Machiavel. Déchu de sa Cependant, la nature même de ces forces et de leur emploi fait qu’elles ne peuvent entrer en action toutes en même temps. De la guerre by Carl von Clausewitz Military Books Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Carl von Clausewitz. Journal Littérature classique Il est vrai qu’en bien des cas celles-ci peuvent être excitées dans une mesure telle qu’il devient difficile de les contenir dans la voie politique. Published by Les Editions de Minuit, Paris,, 1955. Une occasion perdue, en effet, ne se retrouve jamais. Essai Table des matières - Présentation BIB B 472 - De la guerre / Carl von Clausewitz ; trad. De la guerre - Carl von Clausewitz - Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Carl von Clausewitz. Mais dans la plupart des cas une telle contradiction ne se produira pas, car l’existence d’aspirations si puissantes implique un plan grandiose qui s’accorde avec elles. En définitive, il ne faut pas toujours considérer l’issue générale d’une guerre comme un absolu. Lorsque nous voyons que les peuples civilisés ne mettent pas leurs prisonniers à mort et ne ravagent pas villes et campagnes, cela est dû à la place croissante que prend l’intelligence dans leur conduite de la guerre. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au Aventure Science fiction (jeunesse) Clausewitz est né en 1780 à Burg, dans une famille typique de petits fonctionnaires. Chapitre 6 - Les renseignements dans la guerre. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, " De la guerre " doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à en… DE LA GUERRE (VOM KRIEG) de Carl von CLAUSEWITZ (programme CPGE scientifiques 2014-2016): texte intégral, 1ère partie. Nouvelle (jeunesse) De la guerre, ouvrage inachevé publié en 1832, un an après la mort de son auteur, marque une rupture radicale dans la façon de concevoir le phénomène de la guerre. Ceci est une opposition immédiate ; il ne s’ensuit pas que B ait intérêt à attaquer A tout de suite, ce qui est évidemment quelque chose de complètement différent. LIVRE PREMIER - SUR LA NATURE DE LA GUERRE. Il n'y a qu'une seule raison qui puisse arrêter l'action, et elle semble ne pouvoir être qu'unilatérale. Roman d'amour Dans une bataille, chacune des deux parties veut vaincre ; voilà (35) une véritable polarité, car la victoire de l’une annihile celle de l’autre. Au lieu de la maigre nécessité, il festoie ici au royaume des possibles. Littérature de terroir Thivet offre un riche exposé sur la guerre chez Hobbes, mais on ny retrouve quun bref chapitre sur Clausewitz et les liens qui unissent les deux sont quelque peu obscurs. La guerre n’est rien d’autre qu’un duel amplifié. Toutes les guerres peuvent être envisagées comme des actions politiques. Celle-ci est le produit de deux facteurs indissociables : l’ampleur des moyens dont il dispose et la vigueur de sa force de volonté. Downloads PDF De la guerre by Carl von Clausewitz Military Books Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Carl von Clausewitz. Nous n’allons pas commencer par une définition pédante de la guerre mais nous nous en tiendrons à son élément essentiel : le duel. Chapitre 2 - Nature de l'attaque stratégique. Mais aussi l'ouvrage met en place une théorie de l'action en milieu résistant ou hostile qui permet de penser l'activité humaine, entrepreneuriale, sociale voire sportive. L'objectif est d'ôter à l'ennemi tout moyen de se défendre. Ceci est valable pour les efforts que la fin politique suscite dans les deux Etats ainsi que pour l’objectif qu’elle doit assigner à l’action militaire. Traduction intégrale par Denise Naville. C’est ainsi en fait que l’on s’est représenté la chose jusqu’à maintenant, chaque fois qu’une disharmonie entre la politique et la conduite de la guerre engendrait des distinctions théoriques de ce genre. Chapitre 8 - Conclusions du premier livre. Grâce à ce point de vue, la théorie devient possible, et cesse d'être en contradiction avec la pratique. 4 La recherche du phénomène guerre chez l’animal se retrouve de façon récurrente dans la littérature scientifique depuis les débuts de l’anthropologie moderne. Ainsi par cette interaction, la tendance aux extrêmes est à nouveau réduite à une mesure déterminée de l’effort. Nous voulons à présent montrer que cela est au moins théoriquement nécessaire. L’étendue que prendra le jeu du courage et du talent dans le domaine du hasard et de ses probabilités dépend des qualités particulières du général et de l’armée. Chapitre 5 - Le point culminant de l'attaque. Roman Mais nous avons vu que dès les préparatifs de guerre, le monde réel prend la place du pur concept et qu’une mesure réelle remplace les hypothèses extrêmes. Si d’un trait de plume on voulait-en se cramponnant à l’absolu- éluder toutes les difficultés et s’entêter avec une rigueur toute logique à être toujours prêt à l’extrême et à s’y ruer à chaque fois dans un extrême effort, un tel trait de plume ne signerait alors qu’un pur décret livresque, qui dans le monde réel ne signifierait rien. Nous voyons que le concept de l’équilibre ne peut expliquer la cessation des hostilités, mais qu’il revient toujours à l’attente d’une conjoncture plus favorable. Dictionnaire C’est ainsi qu’il faut envisager les choses, et c’est un effort vain, absurde même, que d’écarter la nature de l’élément brutal en raison de la répugnance qu’il inspire. Définitions plus précises. Préface de Camille Rougeron. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. Si la guerre n’était le théâtre que d’une seule décision ou bien d’une série de décisions simultanées, alors tous les préparatifs pour les faire exécuter devraient naturellement tendre à l’extrême. Chapitre 6 B - La guerre est un instrument de la politique. Chapitre 3 - Art de la guerre ou science de la guerre. Comme ce que nous avons dit de l’objectif (23) ultime de l’action militaire s’applique nécessairement aux deux parties, il y a donc ici encore interaction. Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Carl von Clausewitz. DE LA GUERRE (VOM KRIEG) de Carl von CLAUSEWITZ (programme CPGE scientifiques 2014-2016): texte intégral, 2e partie. Toute modification de cette position, engendrée par la poursuite de l’activité militaire, doit donc conduire à une position encore plus défavorable, tout au moins dans l’idée. Il s’agit là d’une troisième interaction et d’un troisième extrême. Chapitre 2 - Guerre absolue et guerre réelle. Fantastique Chapitre 2 - Fin et moyen dans la guerre. (47), [1] Les guerres napoléoniennes et révolutionnaires (N.d.T. Ci-dessous l'affiche du programme de la commémoration et la publication reprenant les principales contributions, dont la conférence Lénine et la guerre : Les Fausses confidences de Marivaux. La théorie considère donc la nature des fins et des moyens. Comme par sa nature objective, la guerre devient aussi un jeu par sa nature subjective. Cela exigerait un effort de la volonté disproportionnée par rapport à la fin visée, donc impossible à susciter. En posant le postulant que l’intérêt d’un général est toujours de taille inverse à celui du général adverse, nous avons admis une vraie polarité. Chapitre 2 - Sur la théorie de la guerre. Toutes ces tendances de l’âme recherchent l’imprévisible, car c’est leur élément. Si elle était une manifestation parfaite, limpide, absolue de la violence, comme nous pouvions le déduire de son concept pur, la guerre prendrait la place de la politique dès l’instant où celle-ci la suscite. Facteurs qui accompagnent l'emploi des moyens. Cette édition abrégée propose une traduction claire et rigoureuse de ce classique de la guerre moderne. Livres de carl von clausewitz denise naville pierre naville camille rougeron; PDF Lire Carl von Clausewitz. Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Carl von Clausewitz. Ce serait le cas : En ce qui concerne le premier point, aucun des deux adversaires n’est pour l’autre une personne abstraite. Roman (jeunesse) (39). Que le concept de science ne se résume pas seulement ou pas essentiellement dans un système ou une méthode d’enseignement tout faits, voilà qui de nos jours se passe d’explications. Cette volonté n’est pas quelque chose de complètement inconnu ; elle annonce ce qu’elle sera demain par ce qu’elle fut aujourd’hui. Noté /5. Conçu, écrit et constamment remanié entre 1816 et 1830, demeuré inachevé mais publié à titre posthume en 1832, "De la guerre" doit sa célébrité et son influence au fait qu'il est le premier traité de stratégie militaire à envisager la guerre comme constante anthropologique et à en élaborer une philosophie. Nous voyons donc que, dans le fond, l’absolu, la prétendue mathématique, ne trouve aucune base ferme pour les calculs de l’art de la guerre. (L’Express, 1955) « Le général von Clausewitz est le plus grand et le plus célèbre des théoriciens militaires. Avant Carl von Clausewitz, la … La  fin politique ne peut donc servir de mesure que si nous tenons compte de son influence sur les masses qu’elle doit mettre en branle. Elle est donc un acte politique. Chapitre 18 -Tension et repos. Roman policier Théorie de la grande guerre Carl von Clausewitz, officier et théoricien militaire prussien (1780-1831) Ce livre numérique présente «Théorie de la grande guerre», de Carl von Clausewitz, édité en texte intégral.